La réalisation d’un projet de construction passe par différentes étapes administratives et pratiques qui favorisent le bon déroulement d’un chantier. Voici les différentes phases d’un chantier de construction.

Phase préparatoire

La préparation des travaux est une étape essentielle pour la réussite du projet. En effet, elle a pour but de réunir les informations liées au projet et de vérifier leur faisabilité. Le maître d’ouvrage, propriétaire du projet en construction, se servira des informations récoltées pour rédiger le contrat.

Cette phase préliminaire peut s’étendre dans le temps. Ceci est notamment dû à la complexité de certains paramètres. Tout d’abord, il n’est pas toujours simple de réussir à réunir des fonds pour financer le projet. De plus, certaines procédures administratives et réglementations complexes, tout comme la mise en place de mesures de sécurité et de cahiers techniques, peuvent prendre un certain temps.

Il est aussi important de définir la géologie, la topographie et la cartographie du terrain afin que tout soit renseigné pour le début des travaux.

Le devis

Une fois que vous aurez sélectionné l’entreprise de construction qui vous convient, il faut réaliser des devis. Celui-ci permet d’établir le prix du projet. Dans le cadre légal, le devis doit respecter les normes comptables et fiscales mais également garantir une sécurité juridique des conditions générales de vente. Enfin, celui-ci doit être bien évidemment accepté par les deux partis afin de concrétiser le projet.

Pour respecter le cadre légal, votre devis doit faire apparaître certains éléments :

  • La date qui marque le début du devis ainsi que la durée de validité de l’offre.
  • Les identités des deux partis (noms, adresse de l’entreprise, etc.)
  • Les différents éléments du déroulement de la prestation.
  • La somme globale à payer HT et TTC ainsi que les taux de TVA applicables.

Préparation contractuelle du chantier

Lors de la préparation des travaux, le maître d’œuvre et le maître d’ouvrage doivent organiser l’ensemble du chantier qui aboutira à la réalisation du projet.

Le maître d’ouvrage s’occupe de la réalisation du programme (maîtrise d’œuvre, contrôle technique, prestataire chargé de la planification). C’est lui qui met en place la mission de coordination Sécurité et Protection de la Santé (SPS) et le plan général de coordination qui définit l’ensemble des mesures prévenant les risques occasionnés par les travaux.

Le maître d’œuvre est celui qui conçoit le projet sur le plan technique. Il s’occupe de regrouper certains documents tels que les dossiers de consultation d’une entreprise, les calendriers des travaux, le Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP), etc.

Déroulement des travaux

Avant de débuter les travaux, l’entreprise devra commander les matériaux nécessaires à la réalisation du projet. Une fois cela fait, les travaux peuvent débuter sous le regard du maître d’œuvre, qui veillera à leur bon déroulement et au respect des règles établies dans le contrat.
Les étapes de construction varient selon les terrains et les projets. Certaines d’entre elles sont néanmoins plus récurrentes et peuvent être répertoriées.

  • Le terrassement : après l’implantation de la construction par le géomètre, le terrain doit être remis en forme. En modifiant ses reliefs, les ouvriers l’ajustent en fonction des travaux prévus. Cela correspond aux remblais (élévation du sol) ou déblais (abaissement du sol) effectuées sur le terrain.
  • La phase de construction : lors de cette étape, on s’occupe d’implanter les fondations et les bâtisses de la construction.
  • Les finitions : les ouvriers se chargent de rendre le bâtiment étanche et confortable (revêtement des sols, implantation de l’électricité et du chauffage, etc.)

Une fois l’ensemble des travaux terminés, les équipes s’occupent de désinstaller le matériel et de nettoyer les lieux. Après une vérification de la conformité de la construction au cahier des charges, le chantier peut enfin être livré au maître d’ouvrage.

Leave a comment